Permis de conduire

Le retrait immédiat du permis de conduire

Retrait immédiat du permis de conduire

Le retrait immédiat du permis de conduire ne doit pas être confondu avec la déchéance du droit de conduire.   Cette dernière constitue en effet une peine qui peut (ou dans certains cas doit) être prononcée par le tribunal de police (articles 38 et suivants de la loi relative à la circulation routière ).

Par contre, le retrait immédiat du permis de conduire est une prérogative du ministère public (via les services de police présent sur place) qui peut ordonner au moment de la constatation de l'infraction le retrait du permis pour une durée ne pouvant excéder 15 jours (sauf ordonnance de prolongation du tribunal de police). 

Jusqu'au 1er juillet 2014, seul le procureur du Roi pouvait ordonner le retrait immédiat du permis de conduire. Depuis lors, les officiers de police judiciaires disposent également de cette faculté dans certaines hypothèses.

Les infractions pouvant donner lieu à retrait immédiat du permis de conduire sont essentiellement les suivantes : 

  • conduite en état d'intoxication alcoolique (plus de 0,8 gr/l) ou d'ivresse ; 
  • refus du test de l'haleine ou du prélèvement sanguin sans motif légitime ;
  • conduite sous l'emprise de stupéfiants ;
  • délit de fuite ;
  • accident de roulage imputable à une faute grave ayant causé à autrui des lésions corporelles graves ou la mort ;
  • dépassement de la vitesse maximale autorisée de plus de 20 km/h en agglomération, zone 30 ou aux abords d'une école ou de plus de 30 km/h ailleurs.

Lorsque des raisons impérieuses le justifient (déplacements professionnels, déplacements dans le cadre de soins médicaux, ...) , le permis de conduire peut être restitué par le procureur du Roi avant l'échéance du délai de quinze jours. Il suffit pour cela de lui adresser une correspondance circonstanciée précisant les raisons qui motivent la demande en y joignant dans la mesure du possible des pièces justificatives.

N’hésitez pas à faire appel au cabinet pour formaliser cette demande en votre nom et ce d’autant que la démarche est certainement couverte par votre assureur protection juridique. Pour le vérifier, n’hésitez pas à cliquer ici .

Enfin, il est utile de préciser que, lorsque les faits ayant donné lieu au retrait immédiat sont par la suite examinés par le tribunal de police, la durée du retrait immédiat est automatiquement déduite de celle de la déchéance du droit de conduire prononcée par le tribunal.

 

Vous êtes cité(e) au Tribunal?

Demandez une vérification gratuite de la prise en charge de vos frais de défense par votre assurance protection juridique.

Vérifier maintenant

 

Toutes les informations contenues sur cette page vous sont fournies à titre purement indicatif et sous réserve d’erreur et de vérification par un avocat du cabinet de l’ensemble des données relatives à l’infraction et à son auteur. Par ailleurs, malgré tous nos soins pour vous fournir une indication la plus précise possible, les règles applicables peuvent varier selon les arrondissements judiciaires tandis qu’une nouvelle disposition légale peut entrer en vigueur avant une mise à jour de notre site. Notre responsabilité ne peut en aucun cas être engagée en cas d’erreur ou d’approximation.

Calculateurs d'amende


Partage

Partagez cette page sur les réseaux sociaux !

Retrouvez les actualités et les ressources consacrés au droit de la circulation sur notre page Roulage/Circulation

JM-a sur Twitter

 

 

Actualités

Qu’est-ce que le bonus-malus en assurance RC auto ? Explication !

Le système bonus-malus est utilisé par les assureurs afin d’apprécier le risque que représente un conducteur et de déterminer ainsi le montant de sa prime d’assurance. Chez la plupart des assureurs, une année sans accident fait descendre d’1 degré et un sinistre en tort engendre une pénalité de 5.  Lire


Rentrée 2022 : pas de trottinette électrique avant 16 ans!

L’usage des trottinettes électriques, que le code de la route assimile aux « engins de déplacement motorisés », est interdit aux moins de 16 ans, avec quelques exceptions. Explications.  Lire


Nouveau montant de l’indemnité kilométrique depuis le 1er juillet 2022

Le montant de l’indemnité kilométrique forfaitaire a été revu à la hausse. Il est passé à 0,4170 €.  Lire

Coordonnées

Horaires
  • Lundi - jeudi : 08:00 - 12:30 et 13:00 - 17:00
  • Vendredi : 08:00 - 12:00

Sur les réseaux sociaux